Selon Jean Anouilh, En attendant Godot était « les Pensées de Pascal jouées par les Fratellini ».


JAJAJAJAJA

Canvas  by  andbamnan